Qui fabrique les moteurs des voitures électriques ?

De nombreux conducteurs se tournent vers les véhicules électriques pour diverses raisons, notamment les économies de carburant et la sensibilisation à l’environnement.

De nombreuses personnes se tournent vers le transport électrique pour diverses raisons, notamment les économies financières et la préoccupation environnementale.

Nous savons tous que les voitures électriques n’ont pas besoin d’essence car elles fonctionnent à l’électricité, mais avez-vous une idée de ce qui se passe sous le capot ? Qui les a conçues ? Vous en saurez plus sur ce site.

Quel est le concept du moteur électrique ?

C’est un dispositif qui convertit l’électricité en énergie mécanique et vice versa. La machine, en quelques mots, est un rotor (électro)magnétique qui tourne à l’intérieur d’un stator (électro)magnétique statique, comme son nom l’indique.

Le stator génère un champ magnétique fixe en utilisant ou non des aimants permanents. Dans les deux cas, les aimants du rotor produisent un puissant champ magnétique fixe, et les électroaimants en fil de cuivre enroulés autour produisent un champ magnétique supplémentaire décalé.

La quadrature constante de ce dernier fait tourner le rotor comme le pôle Nord attire le pôle Sud. L’idée de base des moteurs électriques est de tirer parti de l’attraction des pôles magnétiques.

Pour les créer, on utilise des électroaimants et des électroaimants plus puissants. Sa simplicité mécanique se compare à celle de ses homologues thermiques, avec un rendement 3 à 10 fois supérieur.

Aujourd’hui, les moteurs à courant alternatif synchrones ou asynchrones sont utilisés dans les voitures électriques. Cependant, comme ce dernier doit être produit par un onduleur à partir du courant continu des batteries de bord, des pertes de rendement se produisent.

La Zephyr Electric Way est un véhicule électrique hybride doté d’une architecture avancée et technologiquement sophistiquée. Cette zephyr design possède toutes les caractéristiques des autres zephyrs, mais elle offre également un inverseur intégré qui permet de profiter du frein moteur récupérateur du dispositif de propulsion électrique.

La fréquence fournie par l’onduleur contrôle la vitesse de rotation du moteur, tandis que la variation de la tension affecte le couple et donc la puissance délivrée par le moteur électrique.

Comment fonctionne ce type de moteur ?

C’est la batterie, et non le moteur, qui fournit toute l’énergie nécessaire à un véhicule électrique. Le moteur convertit ensuite cette énergie électrique en énergie mécanique, qui est utilisée pour propulser la voiture.

Le moteur électrique est composé de deux éléments : un stator (partie inamovible) et un rotor (partie mobile). Le stator est enveloppé dans le rotor. Il comporte deux jeux d’aimants, chacun avec deux bobines de fil électrique (généralement en cuivre) placées aux pôles opposés de l’aimant.

Lorsqu’un courant électrique traverse le stator, il génère un champ magnétique qui fait tourner le rotor. Ce mouvement fait fonctionner le moteur.

A lire aussi : que faire si ma voiture est en panne sur l’autoroute ?

Quelle est la performance de cette voiture ?

Le couple d’un moteur électrique, par opposition à un moteur à combustion interne, est la force avec laquelle le mouvement de rotation du moteur est effectué.

Lorsque le moteur diesel est engrené, il produit plus de couple qu’un moteur à essence à aspiration naturelle. Un moteur électrique a un couple plus important dès le départ et ce couple augmente à mesure que la vitesse de la voiture augmente.

Ce niveau de couple reste élevé à basse vitesse et diminue à mesure que le véhicule va plus vite. En termes simples, cela implique plus de puissance au démarrage et lors des accélérations. Grâce à ce procédé spécifique, la voiture électrique ne nécessite pas de boîte de vitesses.

Un moteur à combustion est moins efficace qu’un moteur électrique. En fait, le rendement du moteur technique varie de 80 à 90 %, alors que celui d’un moteur à combustion se situe généralement entre 20 et 30 %.

Où fabrique-t-on ce type de moteur ?

Le gouvernement fournit une aide importante aux entreprises d’automobiles électriques et aux producteurs de batteries lithium-ion. À titre d’exemple, le fabricant de batteries Saft reçoit plus de 400 millions de dollars de subventions du gouvernement américain pour ses installations aux États-Unis.

Les États, les régions et les agences espèrent attirer des sites de production dans leurs régions afin de revitaliser les zones défavorisées grâce à ces subventions.

Qui sont les grands pôle de production de la voiture ?

Dans le monde, il existe quatre régions principales pour la fabrication des voitures électriques : L’Europe du Nord, les États-Unis, le Japon et la Chine. Mettons fin aux idées reçues : La Chine n’est plus à la traîne des pays du Nord dans ces secteurs de pointe de l’industrie automobile.

Rappelons que la Chine est déjà le premier producteur mondial de batteries lithium-ion. Cette scène mondiale témoigne de l’âpreté de la concurrence internationale qui sera et continuera d’être présente sur le marché des véhicules électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *